Inspirations culinaires,  Recettes,  Salé

Apéritif estival & houmous de carottes rôties

Je préfère tout de suite annoncer la couleur. Ce n’est pas sur ce blog que vous trouverez de l’inspiration pour organiser un barbecue végétal. Au risque de choquer, j’avoue que ce rite estival ne m’a jamais beaucoup fait fantasmer. Pourtant, avec son odeur de saucisse grillée, ses pommes de terre à la mayonnaise ou sa salade de carottes râpées, il a tout pour plaire, me direz-vous. Comment dire… Disons que, culinairement parlant, je n’ai jamais trouvé le concept très intéressant en soi. Alors a fortiori en tant que végétarienne…

En revanche, je dis oui et cent fois oui à l’apéritif, surtout quand il tient lieu de repas du soir. Je crois que j’aime le concept pour les mêmes raisons que je vénère le brunch, en tout cas lorsqu’il est fait dans les règles de l’art. En premier lieu, c’est la variété. On peut y goûter plein de choses différentes et tout le monde peut y trouver son compte, indépendamment de ses préférences alimentaires. Deuxièmement, ce sont des moments emblématiques du slow living, qu’on savoure et où on prend son temps. Et ça, ça me parle. D’ailleurs, les Italiens du nord l’ont bien compris avec la culture de l’aperitivo. Bénis soient-ils.

Pour sortir des sempiternels chips et cacahuètes salées, j’ai épluché mes blogs et livres de recettes préférés pour vous partager quelques inspirations végétales pour vos apéritifs estivaux. En prime, je vous partage ma recette de houmous aux carottes rôties. Ne me remerciez pas, je le fais pour l’amour de l’art (#humilité). Et si vous voulez intégrer quelques-unes de ces recettes dans votre buffet de barbecue, je ne vous jetterai pas la pierre (c’est faux).

Mes inspirations pour un apéritif estival

Apéro végétal et estival
Miam

Des tartinades et du croquant

On ne peut pas passer à côté du traditionnel houmous, plat de base de tout végétalien qui se respecte. Même si la recette de base se vaut à elle toute seule, on peut aussi le décliner sous plusieurs formes, comme le houmous aux carottes rôties, dont je partage la recette ci-dessous. En bonus, on pourra garder une partie des pois chiches à rôtir au four avec des épices (cumin ou paprika) à 200°C pendant une quinzaine de minutes.

Si le houmous n’est pas vraiment votre truc, on peut envisager des tartinades à base de haricots ou de lentilles. J’avoue que je suis moins fan du concept à titre personnel, mais les goûts et les couleurs…. Et pourquoi pas opter pour un caviar d’aubergine, en toute simplicité (hum).

Pour accompagner vos tartinades, si vous voulez quelque chose de plus consistant que des légumes crus, j’ai dégotté quelques recettes de crackers qui donnent très envie. Par exemple, cette version sans gluten (que demande le peuple !) ou celle-ci aux graines. Ah oups, j’avais dit que les végétaliens ne mangeaient pas que des graines…

Et si on veut vraiment plonger dans la décadence, alors je vous recommande cette recette de focaccia qui a fait ses preuves.

Des brochettes

Ce n’est pas parce qu’on n’aime pas le barbecue qu’on ne peut pas en utiliser les traceurs pour les revisiter en version apéritive.

Je vous renvoie donc vers cette recette de brochette au tofu, pêches et romarin qui m’a bien donné envie. On pourrait également décliner l’idée avec des tomates cerises et du tofu lacté-fermenté.

Je pense également à des petits roulés d’aubergines au fromage de cajou, dont j’ai partagé la recette dans un article précédent.

Des miniatures

Dans un tout autre style, on peut aussi opter pour des plats en version miniature. Et comme ils sont plus petits, on peut en manger plus (oups). Je pense évidemment à des mini-portions de pizza, garnies avec du coulis de tomates, des légumes rôties, de la roquette et du fromage de cajou (décidément). Par contre, je ne vais pas prétendre que je suis la reine de la pâte à pizza, je n’ai pas encore réussi à en faire une qui tienne la route. Mais j’utilise un mélange pour pizza qui fonctionne plutôt pas mal.

Et tant qu’à faire de préparer du fromage de cajou, pourquoi ne pas l’utiliser dans des mini-chaussons aux épinards à base de pâte filo ?

D’ailleurs on pourrait songer aussi à des petits feuilletés au pesto. Il suffira de tartiner une pâte feuilletée (qu’on trouve en version végétale en magasin spécialisé) du pesto de votre choix. Personnellement, je vote pour le pesto rosso, mais ça n’engage que moi. Vous lui donnez la forme que vous voulez et vous le faites cuire au four à 200°C pendant une quinzaine de minutes.

Pour une touche plus légère (quoique), on envisagera des mini-wraps, par exemple avec des falafels, de l’houmous et une brunoise de légumes d’été.

Une touche exotique

Vous avez vraiment envie de pousser l’originalité jusqu’au bout et d’épater la galerie ? Alors je vous suggèrerais de partir sur des makis veggie ou des gyôza au tofu. Et enfin, quand on a une belle-famille réunionnaise, on ne peut pas passer à côté des samossas ! Promis, le pliage est moins ardu à réaliser qu’il n’y paraît.

Houmous aux carottes rôties

J’aime beaucoup le houmous traditionnel et j’en ai souvent à la maison. C’est un condiment facile à ajouter aux salades comme apport supplémentaire en protéine et ça fonctionne aussi très bien sur du pain en accompagnement des soupes.

J’essaie le plus souvent de le préparer moi-même à partir de pois chiches secs achetés en vrac. Cela évite les déchets et ça coûte moins cher que ceux en conserve, et a fortiori que le houmous en barquette. Il est vrai que le temps de trempage et la cuisson longue sont un peu contraignants. Mais avec un peu d’organisation, il n’y a rien d’insurmontable. Je m’arrange pour en cuire une grande quantité d’un coup et je congèle le surplus dans des bocaux en verre de récup (remplis aux trois-quarts). Ça me permet de gagner pas mal de temps les fois suivantes.

En plus du houmous, on peut garder une petite quantité à faire rôtir au four avec des épices. Ils apporteront du croquant à vos salades ou à vos soupes. L’eau de cuisson (aquafaba) peut également être réutilisée : c’est l’un ingrédients de base de la pâtisserie végétale qui permet de remplacer les blancs d’oeufs battus en neige. Si ça ce n’est pas de l’optimisation…

Vous pourrez trouver quantité de recettes de houmous sur le web, mais je voulais plutôt vous proposer aujourd’hui une version aux carottes rôties, qu’on a trouvée particulièrement savoureuse. Je vous laisse découvrir la recette !

Houmous aux carottes rôties

Pour un grand bol
Temps de préparation15 min
Temps de cuisson45 min
Type de plat: Accompagnement

Equipment

  • robot mixeur
  • Cocotte minute (facultatif)

Ingrédients

  • 150 g de pois chiches cuits (+ eau de cuisson)
  • 1 morceau d'algue kombu1 (facultatif)
  • 200 g de carottes
  • 1 gousse d'ail
  • 3 c à s de tahini2
  • 3 c à s d'huile d'olive
  • ½ citron
  • 2 c à c de cumin
  • sel

Instructions

Cuisson des pois chiches

  • Si vous utilisez des pois chiches secs, la veille, ou le matin pour le soir, faites tremper les pois chiches secs dans une grande quantité d'eau.
  • Egouttez et rincez les pois chiches. Mettez-les dans la cocotte minute avec l'algue kombu et couvrez d'eau. Mettez la cocotte sur feu vif, baissez le feu lorsqu'elle siffle et laissez cuire de 45 minutes à 1 heure. Il n'est pas facile d'estimer le temps de cuisson car cela dépend du trempage. N'hésitez pas à gouter !
  • Si vous n'avez pas de cocotte minute, une grande casserole fera très bien l'affaire. Le temps de cuisson sera simplement plus long.

Cuisson des carottes

  • Préchauffez le four à 210°C.
  • Nettoyez les carottes. Si elles sont bio, inutile de les éplucher : il suffira de les brosser sous l'eau avec une brosse à légumes.
  • Coupez les carottes en batonnets, répartissez-les sur une plaque de cuisson et arrosez d'un peu d'huile d'olive.
  • Enfournez pour 20 minutes.

Préparation du houmous

  • Lorsque les pois chiches sont cuits, égouttez-les en réservant l'eau de cuisson. Si vous utilisez des pois chiches en conserve, rincez-les à l'eau claire avant de les utiliser.
  • Dans un robot mixeur, mettez les pois chiches cuits, les carottes roties, le tahini, la gousse d'ail, l'huile d'olive, le jus du demi-citron et le cumin. Commencez à mixer.
  • Ajoutez un peu d'eau de cuisson pour détendre le mélange, jusqu'à obtenir la consistance désirée. Goutez, salez et rectifiez éventuellement l'assaisonnement à votre gout !

Notes

  1. L’algue kombu se trouve en magasin bio ou en épicerie asiatique. Elle permet d’accélérer la cuisson et d’améliorer la digestibilité des pois chiches.
  2. Le tahini est une purée de sésame. Je la trouve très facilement en magasin bio.

Cet article vous est utile ? Partagez-le ou épinglez-le sur Pinterest !

Apéritif vegan et houmous de carottes rôties

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *